Notre voyage à Prague

Lundi 4 juin 2018

 Prague : Visite des synagogues

7 H 30 : c'est l'heure du petit déjeuner dans la salle du restaurant de l'hôtel. Un buffet bien garni attend les hôtes : viennoiseries, confitures, pain de plusieurs sortes, céréales, fruits frais, charcuteries, fromages, œufs, même des légumes frais et bien sûr cafés, thés ou tisanes, jus de fruits, il y en a pour tout le monde et pour tous les goûts.

9 H : notre guide, Mira, nous attend devant l'hôtel. un bref coup d’œil vers le ciel  d'un bleu azur nous annonce une très belle journée.

Embarquement dans le car et direction le quartier juif de Prague. Guy-Pierre, notre chauffeur nous laisse non loin du pont Stavopluk construit en 1905 que nous traversons à pied.

Continuation vers le quartier juif dans lequel nous visiterons trois synagogues. Mira nous fait l'historique de cet endroit appelé également Josefov ou Staré Mesto. Ici vivait l'une des plus importantes communautés juives d'Europe dès le 13ème siècle. A la fin du XIXème, l'insalubrité de ces étroites ruelles était telle que la destruction était ordonnée afin de reconstruire de larges rues bordées de riches immeubles bourgeois. Par bonheur, les synagogues échappèrent à cette brutale réhabilitation.

La visite des synagogues

Le pont Stavopluk

La première synagogue que nous visitons est la "Vieille Nouvelle" ouverte en 1270. Les intérieurs sont ornés de magnifiques mosaïques et abritent un mobilier d’époque (grille gothique et lustres en fer forgé). La synagogue est encore aujourd’hui un lieu de culte, et en reste la principale de la Cité juive de Prague. Le nom de Nouvelle Synagogue lui est tout d'abord donné pour la différencier d'une autre plus ancienne qui existait déjà dans la rue Dušní à l'époque de sa construction. Plus tard, lorsque d'autres synagogues sont construites, le nom de nouveau lui reste, mais étant devenue plus ancienne que ces nouvelles bâtisses, elle prend aussi le qualificatif de vieille, d'où le nom de Vieille-Nouvelle.

La deuxième synagogue dans laquelle nous pénétrons est la synagogue Klaus (ou Klausova). Elle se trouve à proximité immédiate du Vieux Cimetière juif. Ce bâtiment baroque a été fondé après l’incendie dévastateur de 1689, et achevé en 1694. Il s’agit de la plus grande synagogue du ghetto de Prague, et elle fut en son temps la seconde la plus importante de toute la communauté juive.

La synagogue se dresse aujourd'hui sur un terrain qui s'étendait à proximité d'un ancien cimetière juif et que Mordechai Maisel, chef de la communauté juive de Prague, avait racheté pour y construire un bâtiment composé de trois parties appelées « klausury » (le mot juif « klaus » vient du latin claustrum qui signifie pièce). C'est de là que la synagogue actuelle porte son nom. Elle est dotée d'un unique vaisseau à voûtes cintrées avec lunettes et riches décorations en stucs. Tout d'abord dénommée "La nouvelle école Klaus", c'est alors la plus grande synagogue du ghetto et la deuxième plus importante de la communauté juive de Prague et aussi la synagogue de la Société du dernier devoir (institution qui faisait office de pompes-funèbres et qui s'occupait également des cimetières, des malades, des personnes âgées ou mourantes).

Nous terminons la visite des synagogues avec la synagogue espagnole. C’est à l’emplacement de la plus ancienne synagogue de Prague, surnommée « La Vieille École », que fut édifiée en 1868 la Synagogue espagnole dans le style mauresque, sur un projet des architectes Vojtěcha Ignác Ullmann et Josef Niklas. Entre 1836 et 1845, František Škroup, compositeur de l’hymne national tchèque, fut organiste à la « Vieille École ».

La synagogue est structurée selon un plan carré régulier avec un large dôme surmontant l’espace central.

Sur trois côtés, il y a des galeries sur des structures métalliques, qui sont entièrement ouvertes sur la nef. La remarquable décoration intérieure met en évidence une basse arabesque en stuc inspirée de modèles hispano-mauresques, que l’on retrouve également sur les murs, portes et balustrades de la galerie.

L’intérieur, ainsi que les vitraux, ont été achevés en 1893.

Créé par Claude Hergott

Mars 2018

Présidente : Béatrice Angly

Tél. 0607 608 123

Courriel : b.angly@orange.fr

Les Seniors du Sundgau - Copies interdites - Tous droits réservés

Vous êtes le :

ème

 visiteur. Merci !